Quoi de neuf?

Les industries de la sécurité avancée et de la microélectronique se rencontrent pour faire le point.

Montréal, le 18 décembre

Une vingtaine d’organisations se sont réunies pour annoncer la tenue d’une conférence internationale sur la Sécurité et l’Internet des objets en septembre 2013. Le sénateur Jean-Guy Dagenais, responsable des

dossiers de terrorisme au Sénat, présidera la conférence et des conférenciers américains et européens de prestige seront présents.

En effet, notre environnement physique devient dangereux au fur et à mesure qu’il devient intelligent. Sous forme de microprocesseurs, caméras numériques et capteurs de toutes sortes, la microélectronique se répand dans nos objets les plus familiers (voiture, métro, téléviseur, grille-pain, téléphone mobile, etc.).

Les avantages sont énormes : meilleure gestion de l’énergie, traçabilité des produits, amélioration des suivis de santé, simplification des tâches quotidiennes. Mais quand ces objets sont reliés à Internet, on découvre les inconvénients inhérents à tous les réseaux : défaillance technique et malfaisance humaine (virus, vol des données, vandalisme…).

Voilà pourquoi la conférence sur la Sécurité et l’Internet des objets fera le point sur la situation de gouvernance, de normalisation et de sécurité dans ce marché est en plein développement, mais pas encore mature, ainsi que les grandes axes de développement des applications de l’avenir.

« Le Québec compte une grande expertise, tant dans le domaine de la sécurité avancée que dans celui de la microélectronique. En créant une synergie entre les deux domaines, on crée les conditions favorables à la naissance d’une nouvelle industrie : la sécurité de l’Internet des objets, » affirme Jean-Guy Rens, directeur du programme.

La conférence de Montréal 2013 sur la sécurité et l’Internet des objets placera l’accent sur les infrastructures, soit la sécurité et la sûreté des infrastructures de transport (route, métro, chemin de fer), les réseaux de l’énergie (smart-grid) et ceux de la santé (traitement des données Big Data).

La conférence abordera le développement de la nouvelle industrie de la sécurité dans l’Internet des objets sous l’angle des questions de règlementation internationale, des politiques d’approvisionnement des gouvernements, des partenariats en R-D ainsi bien sûr que du capital de risque.

Parmi les organisations qui se sont jointes au comité d’orientation, notons PROMPT, le CRIM, l’Alliance canadienne pour les technologies avancées (CATA) , le Regroupement de l’industrie électronique (RIE), l’Association des manufacturiers en électronique du Québec (AMEQ) – l’Association de sécurité de l’information du Québec (ASIQ), Ericsson et IBM.

Contact :
Huguette Guilhaumon
Directrice de la conférence
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
514-656-3254